• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 17 octobre 2020

    Inktober avec un clavier #17 Tempête, Rage

    L'actualité me donne fort funestement de quoi traiter ce dix-septième thème du mois. Je ne vais pas m'étendre plus que nécessaire. Les faits sont sordides, abominables, inhumains, monstrueux. Je n'ose imaginer le choc de la famille, des collègues et des élèves...

    Depuis hier soir, notre République et toutes nos valeurs sont à nouveau mises en danger au nom d'une idéologie criminelle. Un pas de plus a été franchi dans l'horreur après les attentats de Charlie Hebdo et ceux du Bataclan dont nous pansons à peine les blessures encore béantes.

    Faire évoluer les mentalités ne se fait pas d'un coup de baguette magique, j'en conviens. Toutefois j'espérais naïvement ne plus revivre l'horreur d'actes tels que celui sauvagement perpétré hier à Conflans-Sainte-Honorine.

    Le travail d'éducation qu'il reste à accomplir reste immense. Nous étions en effet nombreux à penser, en 2015, que la prise de conscience serait réelle. Qu'un travail en profondeur, plus que nécessaire, allait être effectué à tous les niveaux. Cinq ans plus tard, l'événement d'hier et le contexte qui l'a précédé sur les réseaux sociaux - véritable poison lorsque l'on plonge dans certains de leurs méandres - démontrent que tout reste encore à faire et que les fruits sont encore loin.  

    Les deux termes de ce #IWAK n°17 résument assez exactement mon état d'esprit du jour. Je me tairait donc pour ne pas dire trop de bêtises.

    En mémoire de ce professeur, assassiné pour avoir fait son travail d'éducation.

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !